25 septembre 2016

et si ma maison en carton devenait un habitat participatif ?




Depuis une semaine, c'est la folie dans ma petite tête. Je cogite, j'insomnise, je somatise, je ne vous raconte pas.... Grâce à ma copine Nadine du Sel du Havre, je viens de découvrir un super projet sur Le Havre : Le Pop Acte....non ce n'est pas un groupe de rock :-),  c'est un projet qui a obtenu un prix par sa créativité = Concevoir ensemble pour mieux vivre ensemble ! 
Je prends le train en marche mais c'est très prometteur.
Voici le projet conçu par l'Atelier BETTINGER DESPLANQUES






Qu'est-ce qu'un "habitat participatif" ?
  • il est composé d'espaces privés (habitations ou appartements autonomes) ainsi que d'espaces communs (jardins ou salles communes),
  • il prône l'épanouissement de la vie sociale sans affecter l'intimité de chaque individu,
  • il nécessite la volonté de vivre de manière collective,
  • il suppose que les habitants soient les gestionnaires et les acteurs et de leur mode de vie,
  • il intègre une construction qui respecte la santé des habitants et la préservation de l'environnement et,
  • il encourage une mixité sociale et générationnelle.

Alors vous allez vous dire mais pourquoi tant d'enthousiasme ? 
En fait, on peut dire que cela tombe "pile poil" dit-on ou que le hasard fait bien les choses etc.. etc... Outre le fait que les valeurs promues par ce projet sont celles que je partage à 100%, je suis en échec complet dans mon habitat. Je suis modestement locataire dans un groupe d'immeuble appartenant à un bailleur social, bien connu au Havre. 
Pourquoi j'adore mon appart ? certes c'est une vieille construction mais surtout la vue que j'en ai, est formidable. En  fait, je devrais dire le "panorama" dont je profite tous les jours. J'ai un visuel à 360 degrés qui donne sur la Mer jusqu'aux côtes de la Manche d'un côté et de l'autre sur la ville haute du Havre jusqu'à la Seine et le Pont de Normandie. 
Petit-déjeuner le matin avec les variations de couleurs de la mer, du ciel. Regarder les allers et venues des paquebots de croisière, les lignes d'attente des immenses bateaux prêts à décharger, les voiles colorées des Parapentes se promenant le long de la falaise, apercevoir les feux d'artifices en été de Honfleur à cabourg et plus loin encore, admirer les levers et couchers de lune et de soleil tous les jours, c'est un vrai cadeau.



Alors pourquoi renoncer à tout ça ?  Pour  ne plus supporter les incivilités répétées, le chacun pour soi, les insultes (vous devinerez aisément en quoi elles consistent), les agressions par des regards, des gestes, les nuisances sonores. Parce que je suis obligée de constater que le vivre-ensemble ne peut plus être possible après avoir fourni tant d'énergie à informer, communiquer, à faire respecter les règles du "bien vivre ensemble". j'ai tout essayé discussion, création d'une amicale, mise en demeure du bailleur. Pour rien. On est niveau Zéro
Alors je renonce et vais me consacrer à faire de cette nouvelle expérience un succès, avec des futurs co-locataires volontaires.
youpi....
Alors si cela vous intéresse, suivez les prochains articles qui vous raconteront cette nouvelle démarche expérimentale... j'y projette tous mes espoirs de vie en collectivité sereine, dans un cadre apaisant et respectueux de l'autre.
à bientôt
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot doux :